Offre d'une durée limitée. Livraison gratuite sur toutes les commandes de plus de $30! Achetez maintenant

Dormer appuie la campagne de sensibilisation au cancer de la peau

Posted -

Dormer prend très au sérieux la santé de votre peau. Notre gamme de produits Dormer® 211 est recommandée par les dermatologues pour son efficacité depuis son lancement en 1979. Le mois de mai est celui de la sensibilisation au cancer de la peau. Le cancer de la peau est le type de cancer le plus courant au Canada et aux États-Unis, et aussi le plus évitable. Nous voulons saisir cette occasion pour sensibiliser nos lecteurs et nos consommateurs à cette réalité en clarifiant trois mythes répandus sur le cancer de la peau.

Vrai ou faux?

  1. Je ne peux pas avoir de cancer de la peau car je participe rarement à des activités de plein air. Faux. Que vous soyez à l’extérieur pour une courte ou une longue période, il est important de toujours utiliser une protection solaire. Vous êtes exposé aux rayons ultraviolets chaque fois que vous sortez dehors, et les effets néfastes s’ajoutent les uns aux autres. Nous sommes conscients de la présence du soleil les jours ensoleillés, un peu moins par temps nuageux… Saviez-vous qu’au moins 60 % des rayons du soleil peuvent traverser les nuages et endommager la peau exposée. Les rayons du soleil peuvent traverser les fenêtres et se refléter sur l'eau, la neige et le sable blanc, ce qui augmente le risque de coups de soleil ou de lésions de la peau. La crème solaire devrait faire partie de vos soins quotidiens de la peau, peu importe le temps qu'il fait ou la saison.
  2. Le bronzage intérieur est plus sûr que le bronzage extérieur. Faux. Tout bronzage est synonyme de lésions cutanées. Les rayons UV émis par les lampes solaires et les lits de bronzage sont tout aussi nocifs que ceux émis directement par le soleil, et augmentent le risque de développer un cancer de la peau. Les défenseurs des centres de bronzage soutiennent que, puisque l'intensité des lampes UV et la durée de bronzage peuvent être contrôlées, le risque est nettement moindre que le soleil. Aucune preuve valide ou scientifique ne soutient ces affirmations.
  3. De nombreuses personnes croient que l’utilisation d’un facteur de protection solaire (FPS) (SPF en anglais) 30 ou plus élevé permet de rester au soleil plus longtemps. Faux.Rechercher un FPS élevé peut fournir un faux sentiment de sécurité en raison de la notion que vous pouvez abandonner toutes les autres mesures de protection de votre peau. L’écran solaire ne bloque pas à 100 % les rayons UV (et certains ne protègent pas des UVA). Peu importe le FPS utilisé, il est primordial d’utiliser une bonne quantité de produit, d’en appliquer toutes les deux heures et de vous hydrater. Lisez toujours l'étiquette de votre écran solaire pour vous assurer d'une utilisation appropriée ou, mieux encore, recherchez un hydratant quotidien avec protection FPS comme notre hydratant protecteur quotidien Dormer®211 SPF15 ou SPF30. Les produits de la gamme Dormer®211 sont absorbés rapidement, ne laissent pas de film gras ni blanchâtre, et protègent aussi des UVA et des UVB.

C'est vrai! Personne n’est à l’abri d’un cancer de peau, peu importe son âge, son teint et ses origines. Les signes les plus courants sont des modifications de la peau, telles un changement à un grain de beauté ou une plaie qui ne guérit pas. Prenez le temps d'examiner votre peau. Si vous remarquez quelque chose d’anormal, qui vous préoccupe ou dont vous doutez, consultez votre médecin dès que possible.

S'identifier

FR